Accueil > Actualités ultramarines > Paru récemment Penser et gouverner le Nouveau Monde au XVIIe siècle. L’empire (...)

Paru récemment Penser et gouverner le Nouveau Monde au XVIIe siècle. L’empire de papier de Juan Diez de la Calle, commis du Conseil des Indes de Guillaume Gaudin chez L’Harmattan

Le 20 mars 2016 à 17h13

Paru récemment Penser et gouverner le Nouveau Monde au XVIIe siècle. L’empire de papier de Juan Diez de la Calle, commis du Conseil des Indes de Guillaume Gaudin chez L’Harmattan, "Recherches Amériques latines", 2013, 384 p. ISBN : 978-2-336-29205-2 Prix : 36,10 €.
Préface de Thomas Calvo.


"Le soleil ne se couche jamais sur l’empire espagnol, d’après la formule de Tommaso Campanella. Au xvII e siècle, depuis Madrid, le monarque et ses ministres gouvernent les territoires qui vont des Philippines aux Caraïbes en passant par le Mexique et le Pérou. Pour braver les distances, l’autorité royale s’appuie sur des monceaux de papiers qui circulent d’une rive à l’autre de l’Atlantique. C’est en
partant d’un personnage méconnu, Juan Díez de la Calle, commis du secrétariat de la Nouvelle Espagne du Conseil des Indes de 1624 à 1662, que Guillaume Gaudin contribue à expliquer le fonctionnement de cette mécanique impériale.
« Au bout du compte : une biographie toute simple d’un Madrilène pris dans les ilets de l’Empire ? Une biographie administrative, politique, intellectuelle à un moment crucial ? Tout cela, sans doute, mais beaucoup plus. Un instantané de la gestion au quotidien des papiers (manejo de papeles) d’un organisme unique dans l’histoire, celui de la Monarchie catholique dans son extension américaine
et asiatique. Et cela dans l’instant où tout chavire : en Europe sa puissance entre en crise, en Amérique l’autonomie gagne, au Portugal et dans ses possessions on rompt les amarres. Assis sur ce volcan, imperturbable, Juan Díez de la Calle continue à établir ses listes, à gérer jour après jour les affaires planétaires de son Roi et sa Religion. Cette image galvaudée n’est pas de Guillaume Gaudin : car j’ai oublié de le dire, le livre est impeccablement écrit. » (Thomas Calvo)"

Né en 1979, Guillaume Gaudin est actuellement maître de conférences à l’université de Toulouse 2-Le Mirail. Docteur en histoire des mondes
modernes de l’université Paris-X, il est spécialiste de l’empire espagnol.