Accueil > Actualités ultramarines > Vient de paraître Le fondouk al-ghalla de Tunis. Marché central (1891-1956) (...)

Vient de paraître Le fondouk al-ghalla de Tunis. Marché central (1891-1956) de Karim Ben Yedder chez L’Harmattan

Le 7 juin 2016 à 10h26

Vient de paraître Le fondouk al-ghalla de Tunis. Marché central (1891-1956) de Karim Ben Yedder chez L’Harmattan, "Histoire et perspectives méditerranéennes", 2016, 178 p. ISBN : 978-2-343-08934-8 Prix : 18,05 € (existe aussi en version électronique).

"Le « fondouk al ghalla » de Tunis, ou ce qui s’appelle aujourd’hui « le marché central », comptait, à l’époque coloniale, parmi les plus importantes institutions urbaines de la capitale. Non seulement parce qu’il faisait partie des infrastructures dont dépendait la vie de cette cité en plein essor, mais parce que les mutations qu’il a connues sous le Protectorat français, lui ont permis d’être valorisé et intégré dans l’économie moderne, tout en conservant ses spécificités d’institution locale « en chair et en os ».
Espace commerçant à la fois « ancien » et « moderne », « tunisien » et « européen », le fondouk est en vérité le produit d’un long processus de cohabitation et d’acculturation qui s’est accompli avec plus ou moins de heurs et de malheurs sur les plans juridique, institutionnel, et surtout humain.
Le présent ouvrage tente de retracer le parcours complexe d’un haut-lieu de Tunis et de raconter, avec les mots de l’historien, l’âme d’une cité rompue aux dures épreuves mais toujours habile dans la conduite de son destin. L’auteur y rend hommage également à un pays, le sien, et aux valeurs gratifiantes dont s’enorgueillit son riche patrimoine. A travers le récit des mutations qu’a subies « fondouk al ghalla » pendant la colonisation française, le lecteur suit les méandres d’une histoire qui s’écrit, aujourd’hui encore, dans le même esprit d’authenticité et d’ouverture.< br />
Karim Ben Yedder est chercheur aux Archives Nationales de Tunisie. Ses travaux de recherches portent sur l’histoire économique et sociale de la Tunisie contemporaine notamment sur celle des artisans et de l’artisanat.