Accueil > Actualités ultramarines > Vient de paraître Récits d’origine. Contribution à la connaissance du passé (...)

Vient de paraître Récits d’origine. Contribution à la connaissance du passé ouest-saharien (Mauritanie, Maroc, Sahara occidental, Algérie et Mali) de Pierre Bonte chez Karthala

Le 13 août 2016 à 18h35

Vient de paraître Récits d’origine. Contribution à la connaissance du passé ouest-saharien (Mauritanie, Maroc, Sahara occidental, Algérie et Mali) de Pierre Bonte chez Karthala, "Hommes et sociétés", 2016, 816 p. ISBN : 9782811115678 Prix : 45 €.

"En s’inspirant de l’analyse structurale des mythes, Pierre Bonte propose une méthode de traitement des « récits d’origine » ouest-sahariens dont le statut est resté imprécis dans le champ de la littérature orale (légendes, mythes, épopées, saga). Ces récits d’origine ont trait aux fondations, celles des tribus dans des sociétés organisées sur un mode tribal, celles des villes anciennes, mais ils se rapportent également aux grands mouvements religieux et à l’introduction des « confréries » dans l’ouest du Sahara (Mauritanie, Maroc, Sahara occidental, Algérie et Mali).
Pierre Bonte s’interroge sur le « régime d’historicité » de ces récits, dont certains participent à la légitimation de l’islamisation et, plus encore, de l’arabisation des populations locales d’origine berbère. Parfois écrits et transmis localement, parfois rassemblés par des chercheurs s’intéressant à la littérature orale – il en a lui-même recueilli un grand nombre au cours de ses missions –, ces textes, publiés en annexe de l’ouvrage, constituent un corpus inédit. La contribution de Pierre Bonte à la connaissance du passé ouest-saharien vient aussi éclairer les mutations
profondes que connaissent ces sociétés depuis quelques décennies.
La riche collecte à laquelle il a procédé concerne notamment l’examen des topoï mytho-historiques suivants : al-Imâm al-Hadramî et les Almoravides (XIe s.), les bafûr, la guerre de Sharr Bubba (XVIIe s.) et le Sharîf Bûbazzûl."

Directeur de recherche émérite au CNRS, membre du Laboratoire d’anthropologie sociale du Collège de France, Pierre Bonte (1942-2013) a mené pendant un demi-siècle des recherches sur les Touaregs du Niger puis sur la société baydhân mauritanienne. Il est l’auteur de nombreuses publications sur la société saharienne ancienne et moderne (dont La montagne de fer, Karthala, 2001 ; L’émirat de l’Adrar mauritanien, Karthala, 2008, traduction arabe, Jessour/Ponts, 2012 ; La Saqiya al Hamrâ, La Croisée des chemins, 2012), ainsi que sur le nomadisme, la tribu, la parenté, le sacrifice, la littérature orale dans le monde arabe... Il est aussi coéditeur du Dictionnaire de l’ethnologie et de l’anthropologie (PUF), plusieurs fois réédité et traduit en différentes langues.