Accueil > Actualités ultramarines > Vient de paraître "Civiliser" le monde, "ensauvager" l’Europe. Circulations (...)

Vient de paraître "Civiliser" le monde, "ensauvager" l’Europe. Circulations des savoirs, transferts et Mimicry dans l’espace germanophone et sa sphère coloniale sous la direction de Catherine Repussard et Christine De Gemeaux aux éditions Le Manuscrit

Le 3 février 2017 à 11h26

Vient de paraître "Civiliser" le monde, "ensauvager" l’Europe. Circulations des savoirs, transferts et Mimicry dans l’espace germanophone et sa sphère coloniale sous la direction de Catherine Repussard et Christine De Gemeaux aux éditions Le Manuscrit, "Carrefours d’empires", 2017, 456 p. ISBN : 978-2-304-04618-2 Prix : 35,90 € (existe aussi en version électronique).

"Qu’en est-il, depuis la grande époque coloniale européenne (Conférence de Berlin 1884-1885), de la construction des savoirs coloniaux, de la « mission civilisatrice » de l’Europe et surtout, des craintes et des aspirations profondes induites par cette dynamique, notamment dans les pays de langue allemande, sur le continent et outremer ? Des chercheurs francophones et germanophones, historiens et germanistes, soulignent ici avec force et originalité le problème essentiel du « désir de l’Autre », doublé de la peur d’un possible « ensauvagement », d’une perte d’identité, des colonisateurs. Leurs analyses d’un mimétisme interactif (Mimicry) révèlent également un désir postmoderne de « décivilisation » qui se manifeste encore aujourd’hui dans la politique et les arts. Ces questions concernent, outre les espaces officiellement colonisés, ceux où se sont établies des « colonies d’Allemands »."



Catherine Repussard est germaniste et enseigne à l’Université de Strasbourg. Auteure de nombreux travaux consacrés à la colonisation allemande, elle a également publié Idéologie coloniale et imaginaire mythique. La revue Kolonie und Heimat de 1909 à 1914 aux Presses universitaires de Strasbourg (2014).
Christine de Gemeaux, agrégée d’allemand, est Professeure à l’Université François-Rabelais de Tours. Ses travaux concernent la tradition discursive européenne, les discours et contre-discours impériaux et coloniaux.