Accueil > Actualités ultramarines > Les Rendez-Vous de l’Histoire du monde arabe - Frontière(s) (Université Lille (...)

Les Rendez-Vous de l’Histoire du monde arabe - Frontière(s) (Université Lille 3 & IMA-Tourcoing, 23 mai 2017)

Le 22 mai 2017 à 17h57

Les Rendez-Vous de l’Histoire du monde arabe
3e édition - ’Frontière(s)’

Université Lille 3 (avec l’IMA Tourcoing et l’Irhis)
Amphi B7 – Bâtiment B
Domaine du Pont de Bois, Villeneuve d’Ascq
Mardi 23 mai 2017, à partir de 14 heures
Entrée libre




visuel : Abdulnasser Gharem, The Path, 2007
Courtesy Collection Nadour Paris/Düsseldorf



"Les Rendez-vous de l’Histoire du monde arabe sont, depuis 2015, un événement phare de l’Institut du monde arabe. Cette manifestation se décline avec l’IMA-Tourcoing et l’Université Lille 3 (IRHiS - Institut de Recherches Historiques du Septentrion) et offre pour la seconde année une journée de réflexion autour d’un même thème. C’est un temps de découverte unique pour saisir et appréhender le monde arabe et son histoire, et comprendre ses enjeux actuels. Ces « Rendez-vous » permettent de mieux comprendre la marche du monde. Ils éclairent le rôle essentiel qu’y jouent depuis des siècles les peuples arabes. Cette année la (les) “Frontière(s)” sont au centre de la réflexion."

PROGRAMME
14h - Où sont les frontières de l’Orient ?
Conférence de Christian Grataloup, géographe, professeur à l’université Paris VII-Denis-Diderot
Animée par Isabelle Surun, professeur d’histoire contemporaine, Lille SHS, IRHIS

"L’orientalisme occidental a imaginé un espace sans géographie. La carte de l’Orient mérite donc d’être faite et analysée : c’est l’objet de cette conférence. L’Orient rêvé n’est pas l’Europe, mais peut se situer à ses portes. Ou très loin. Mais pas partout. Il y a des terres et des sociétés qui ne sont, dans ce jeu de représentations, ni en Orient, ni en Occident. Cette géographie en trois ensembles (Orient, Occident, reste du Monde) correspond à de très anciennes logiques géohistoriques, à partir des axes de l’Ancien Monde, réseaux qui ont été les très lointaines racines des mondialisations successives et des traits majeurs de notre monde actuel. Tracer les frontières de l’Orient revient à mettre en miroir cartes historiques et images mentales dans un jeu de coproduction entre géopolitique et représentations collectives."

15h30 - Frontières du monde musulman médiéval : une réalité fuyante
Conférence de Jean-Charles Ducène, directeur d’études à l’Ecole Pratique des Hautes Etudes
Animée par Charles Mériaux, professeur d’histoire médiévale, Lille SHS , Irhis

"Lorsque les savants musulmans du Moyen Âge ont pensé l’espace politique de l’islam sur l’oekoumène, ils l’ont forcément distingué de ce qui était autre à sa périphérie. Une zone d’entre deux , mal définie et mouvante, appelée à bouger avec les aléas des événements, loin de l’idéalisme théorique du droit, a par conséquent émergé.En outre, loin d’être monolithique, l’islam médiéval connaît rapidement des divisions politiques régionales qui ont débouché sur des frontières internes, elles aussi mobiles, et vécues de multiples manières selon les acteurs. Ces limites ont reçu des définitions différentes selon les points de vue : politique, juridique ou géographique. C’est cette matière que nous voudrions aborder en ayant recours tant aux cartes médiévales qu’aux témoignages des voyageurs et des érudits."

18h - Les frontières sont-elles la source des conflits actuels au Moyen-Orient ?
Table-ronde animée par Béatrice Giblin, Géographe, professeur Institut Français de Géopolitique Université Paris 8
Avec Frédéric Encel, professeur de relations internationales à la PSB Paris School of Business et maître de conférences à Sciences Po Paris
Nora Seni, chercheuse à l’Institut Français de Géopolitique

"Au Moyen-Orient, l’exemple toujours cité de frontières sources de conflits est celui des frontières issues des accords (secrets) Sykes-Picot entre la France et le Royaume-Uni sur le partage des provinces arabes ottomanes. Fortement contesté le partage n’en a pas moins duré. De plus, la reconnaissance d’Israël, Etat créé sur les terres palestiniennes, a encore augmenté la potentialité des conflits dans la région, qui ne sont pas là de s’éteindre. Pour autant est ce qu’un nouveau découpage des frontières pourrait y mettre fin ?"

Source de l’information :
https://ima-tourcoing.fr/institut-monde-arabe/les-rendez-vous-de-lhistoire-du-monde-arabe-frontieres/