Accueil > Actualités ultramarines > Soirée Unipop "Extractivisme et droits humains : l’or du Burkina" organisée (...)

Soirée Unipop "Extractivisme et droits humains : l’or du Burkina" organisée par Erasmus Expertise (Pessac, 2 octobre 2017)

Le 21 septembre 2017 à 12h05

Soirée Unipop "Extractivisme et droits humains
L’or du Burkina"
Organisée par Erasmus Expertise

Cinéma Jean Eustache, Pessac
Jeudi 2 octobre 2017, de 18 h à 23 h.



La soirée, intitulée "Extractivisme et droits humains, l’or du Burkina", se déroule en deux temps :

Une première partie, autour de l’ouvrage coordonné par Michèle Leclerc-Olive, Prédations foncières. Entreprises minières et pouvoirs locaux, se tiendra de 18h30 à 20h.
Au cours de la seconde partie, qui débute à 20h 30, Dragoss Ouedraogo, présentera le film qu’il a réalisé avec Lila Chouli, L’or du Faso :

Argumentaire : Depuis les années 2000, alors que le prix de l’or a presque triplé sur les marchés de matières premières, son exploitation s’intensifie, notamment en Afrique de l’Ouest. Industrielle (le plus souvent) mais aussi artisanale, elle fait violence tant à l’environnement qu’aux personnes : les droits humains sont bafoués, les terres spoliées et polluées. Est-ce le prix à payer pour assurer le développement des pays du Nord ? Avec quelles conséquences pour les personnes et les territoires ? Présentation du documentaire de Lila Chouli et Dragoss Ouédraogo et de l’ouvrage dirigé par Michèle Leclerc Olive, échanges animés par Jacqueline Bergeron.
Synopsis du film : Taw Jackson a été jeté en prison après avoir été dépossédé de ses terres par Franck Pierce et sa bande, parce que sur ses terres se trouvent un riche gisement d’or. À sa sortie, il décide de se venger avec l’aide d’un tueur à gages, Lomax, que de son côté Pierce essaie de mettre à son service pour tuer Jackson. Chaque mois, l’or extrait de la mine est transporté à la gare d’El Paso dans un fourgon blindé, équipé d’une mitrailleuse et escorté par une trentaine d’hommes armés. Taw Jackson monte une attaque avec Lomax, un jeune homme expert en explosifs (mais porté sur l’alcool), un Indien américanisé qui sert d’intermédiaire avec une tribu qui a elle aussi été privée de ses terres par Pierce. L’attaque, assez complexe, réussit au prix de la vie de plusieurs guerriers indiens ; Pierce est tué. Mais la plus grande partie de l’or, dissimulée dans des tonneaux de farine, est récupérée par accident par les femmes et les enfants indiens ; seuls quelques sacs restent pour le commando.


Source de l’information :
http://erasmus-expertise.org/events/extractivisme-droits-humains-lor-burkina/
Un grand merci à Madame Michèle Leclerc-Olive pour avoir signalé cette soirée à la Sfhom.