Accueil > Actualités de la SFHOM > Décès de notre collègue Gilbert Meynier, historien de l’Algérie

Décès de notre collègue Gilbert Meynier, historien de l’Algérie

Le 29 décembre 2017 à 18h31

Guy Pervillé vient de nous apprendre la triste nouvelle du décès, le mercredi 13 décembre, de notre collègue Gilbert Meynier (1942-2017).

Benjamin Stora nous signale l’hommage (radiophonique) qu’il a rendu à son ami Gilbert Meynier, au début de l’émission "La Fabrique de l’histoire", sur France culture, le vendredi 15 décembre. Entretien avec Emmanuel Laurentin :



http://rf.proxycast.org/1378602195779330048/10076-15.12.2017-ITEMA_21525173-1.mp3 (lien pour le téléchargement de l’émission)

On lira avec le plus grand intérêt, le long et riche dossier publié par Michel Renard sur le site Études coloniales le 14 décembre (dossier signalé par Guy Pervillé).

Nous nous permettons de mettre en ligne l’article publié par Salim Benalia, paru dans L’Expression. Le Quotidien. Nous remercions vivement Benjamin Stora pour le signalement de cet article :



Notre collègue Guy Pervillé nous signale plusieurs articles de Gilbert Meynier, parus dans le blog Études coloniales, pour lesquels Gilbert Meynier avait fourni une photographie (que nous reproduisons en tête d’article) :
"Lettre ouverte à Arte au sujet des "Trois couleurs de l’Empire"" (Gilbert Meynier, mercredi 1er mars 2006)
"Coloniser, exterminer : de vérités bonnes à dire à l’art de la simplification idéologique - critique du livre d’Olivier Le Cour Grandmaison" (Gilbert Meynier avec Pierre Vidal-Naquet, mercredi 31 mai 2006)
"Avant-propos à L’Algérie des origines (2006). De la préhistoire à l’avènement de l’islam" (Gilbert Meynier, samedi 16 décembre 2006)
- "Du bon usage politique du passé colonial" (Gilbert Meynier, samedi 2 juin 2007)
- "Italiani, brava gente ?" (Gilbert Meynier, vendredi 4 janvier 2008).

On mettra en exergue ce bel article de Gilbert Meynier co-signé avec Claude Liauzu : « Vérités et mensonges des crimes de la colonisation » (paru le 2 juin 2005 dans Le Nouvel Observateur, n° 2117, et reproduit sur le site "Études coloniales"), à propos duquel Guy Pervillé écrit qu’il lui "semble particulièrement important pour démontrer qu’ils n’étaient pas des anticolonialistes sectaires" :




Nous nous permettons de citer l’article nécrologique du Monde Afrique, dont l’imminence de la publication nous a été signalée par Benjamin Stora :
« Disparition de Gilbert Meynier, "passeur" de l’histoire algérienne » de Charlotte Bozonnet :




Benjamin Stora nous rappelle ce texte, "L’Algérie que rêvait l’armée française", rédigé par Gilbert Meynier (et signé par Omar Carlier, Michel Cornaton, Mohammed Harbi, Jean-Charles Jauffret, André Nouschi et Pierre Sorlin) publié par le journal Le Monde le 22 décembre 2009 :



Guy Pervillé nous propose un premier texte hommage à Gilbert Meynier, riche et évocateur :



Article mis en ligne le 16 décembre 2017.
La famille Meynier-Moreau nous a communiqué les informations suivantes, concernant les obsèques : "Elles se dérouleront le jeudi 21 décembre, à 9h, au Temple Bancel au 50 rue Bancel à Lyon 7ieme (juste à côté de l’arrêt de tramway Centre Berthelot). Les obsèques débuteront rue Bancel par une cérémonie de 9h à 11h. Elles continueront par l’inhumation à l’ancien cimetière de la Guillotiere. Enfin nous pourrons tous nous retrouver, comme après les obsèques de ma grand-mère, dans une salle rue Bancel pour partager un moment convivial."