Accueil > Actualités ultramarines > "L’empire des langues - The empire of languages" Première journée d’études des (...)

"L’empire des langues - The empire of languages" Première journée d’études des jeunes chercheurs du CHAC (Centre d’histoire de l’Asie contemporaine) (Paris, 31 mars 2018)

Le 31 mars 2018 à 08h43

"L’empire des langues - The empire of languages"
Première journée d’études des jeunes chercheurs
du CHAC (Centre d’histoire de l’Asie contemporaine)

Centre Panthéon - Salle 54
12, place du Panthéon, 75005 Paris
Samedi 31 mars 2018, de 9 heures à 16 heures.



"Cette première journée d’études des jeunes chercheurs du CHAC - Centre d’histoire de l’Asie contemporaine de l’université Paris 1 Panthéon-Sorbonne - a pour objectif de réunir les doctorants et masterants du centre autour d’une thématique commune. En 2018, la journée d’études intitulée « L’empire des langues » sera donc consacrée à la question des relations entre impéralisme et langues / langages à l’époque contemporaine. Reflétant la diversité des recherches en cours au sein de notre centre, cette journée se veut également l’occasion d’élargir les réflexions à d’autres espaces. En outre, des posters présentant les recherches des étudiants en master seront exposés tout au long de la journée.
Appréhender l’Asie impériale à partir de la question linguistique est un enjeu tant méthodologique qu’analytique pour les jeunes chercheurs en histoire. Ce projet de journée d’études du CHAC, intitulée « L’Empire des langues », a ainsi pour objectif de nourrir une réflexion quant aux liens entre impérialisme et pratiques linguistiques au sein du continent asiatique (il s’agit de tenter de rééquilibrer l’approche géographique des recherches menées au CHAC, intégrant notamment l’Asie du Sud et l’Asie-Pacifique) à la période contemporaine.
En effet, la conquête de territoires ultramarins suivie de l’organisation de gouvernements coloniaux se sont traduites par la coexistence d’espaces politiques variés (colonies, protectorats, concessions…) au sein des empires, où se mêlent différentes pratiques linguistiques. Les enjeux de communication et d’échanges, au sein et entre ces espaces, ont conduit à l’élaboration de discours et politiques sur les langues tant vernaculaires que véhiculaires ou impériales. Dans ce sens, certaines d’entre elles sont promues par les pouvoirs coloniaux, engendrant des tensions et des conflits d’usages, alors que les sociétés coloniales et impériales se démarquent par des situations de plurilinguisme de jure et/ou de facto.
En outre, ces phénomènes linguistiques ont un impact direct sur la recherche : ils sont au cœur de la constitution de fonds archivistiques eux-mêmes et illustrent une problématique propre à l’impérialisme, tant sur le plan culturel que social et politique.
À travers différents axes de réflexion, cette journée cherche ainsi à souligner les enjeux impériaux des pratiques et usages de la langue :


- la langue comme outil de l’impérialisme : les puissances colonisatrices – européennes comme japonaise – usent des langues comme outil de domination. Il s’agit ici d’en étudier les objectifs tout en prenant en compte les limites de l’outil linguistique ;
- traduire, transcrire, travestir : cet axe cherche à souligner les enjeux des circulations interlinguistiques à travers la notion d’intermédiation. Elle permet également d’étudier la perception des langues vernaculaires et leur appropriation par les colonisateurs.
- pratiques et usages linguistiques en situation coloniale : la question des apprentissages et des transmissions se joint à celle des usages – administratifs, sociaux, culturels, quotidiens… - des différentes langues mobilisées au sein des colonies. Ainsi, transparaissent les idées de métissage, transferts culturels et acculturations.


La conclusion de la journée sera assurée par le professeur émérite Hugues Tertrais.

Exposition
Les étudiants de master du CHAC sont invités à participer à cette journée d’étude en produisant des posters. Leurs affiches seront exposées durant la journée d’étude et ils les présenteront au public.



Contact :
Sara Legrandjacques
sara [dot] legrandjacques [at] gmail [dot] com
Marie Aberdam
marie [dot] aberdam [at] hotmail [dot] fr

Information signalée sur Twitter par Sara Legrandjacques et Pierre Singaravélou :
https://twitter.com/sara_lgj/status/961250481950539776
https://twitter.com/Singaravelou_P/status/955888111699087367?s=03