Accueil > Actualités ultramarines > Appel à communication de l’OSOI "L’océan Indien au XXIe siècle : Transitions et (...)

Appel à communication de l’OSOI "L’océan Indien au XXIe siècle : Transitions et Mutations" (La Réunion, 20-21 novembre 2019)

Le 16 décembre 2018 à 14h39

Appel à communication pour la
2e Conférence internationale de l’OSOI
"L’océan Indien au XXIe siècle :
Transitions et Mutations"

La Réunion, 20-21 novembre 2019



Date limite des envois de communication : 15 mars 2019.

La Fédération de recherches Observatoire des sociétés de l’océan Indien-OSOI de l’Université de La Réunion lance un appel à communications pour sa prochaine conférence internationale qui se tiendra les 20 et 21 novembre 2019. Cette conférence s’intitule :
L’océan Indien au XXIème siècle : Transitions et Mutations

L’objectif premier de la conférence vise à définir et à appréhender les grands mouvements qui se produisent dans l’océan Indien en ce début de XXIème siècle. Ces mouvements (continuités/accélérations/ruptures…) peuvent concerner les individus, les idées/idéologies, la géopolitique, l’environnement, les échanges, les communications, les technologies…

Le cadre de la conférence :

- Approche de l’océan Indien et des pays bordiers. Les études peuvent embrasser l’espace de l’Afrique du Sud à l’Australie, de l’Inde aux T.A.A.F, de la côte est de l’Afrique à l’Indianocéanie… « L’océan Indien est désormais considéré comme une aire géopolitique de première importance » (Grare, 2012).

Cette manifestation se focalise sur l’histoire du temps présent et l’histoire immédiate de l’océan Indien au XXIème siècle. En ayant à l’esprit que « le présent vient souvent de loin », il s’agit d’examiner les oscillations ou les ruptures qui se sont construites en amont de ce présent de l’histoire immédiate. Tant il est vrai qu’ « au fil des siècles, l’océan Indien s’est constitué en un espace unifié et hiérarchisé par ses échanges » (Beaujard, 2009). Les communications peuvent également avoir des approches prospectives et étudier les tendances en devenir ou les scénarii qui se profilent. Elles peuvent porter sur les savoirs, les croyances ou les discours concernant le présent de l’océan Indien. Elles peuvent recouvrir des études sur les nations, les espaces insulaires, les organisations régionales.

Le terme de transition interroge les évolutions (graduelle ou brutale) de/dans l’océan Indien. Il invite à examiner les mouvements, les passages, les transformations progressives à venir. L’analyse des transitions permet d’étudier les situations environnementales, économiques, politiques, historiques, géographiques… et les processus qui font et caractérisent les variations en formation.

Le terme de mutation questionne les modifications, les transformations et les périodes, les contextes, les conjonctures….sur lesquels elles se déroulent. Ces changements profonds, souvent radicaux et rapides, dessinent de nouvelles lignes, imposent de nouvelles contraintes.

Lors de cette conférence, Transitions et Mutations s’analyseront à travers les trois axes prioritaires de l’O.S.O.I. dans l’étude des sociétés de l’océan Indien :

- Territoires et mobilités (démographie, migrations, frontières, transports, échanges…)
- Risques et développement (économie, climat, écologie, éducation, santé, numérique…)
- Pouvoirs et réseaux (géopolitique, conflits, droit, institutions, religions, nations…)

La conférence entend questionner "les Mouvements" et "les Risques" qui transforment l’océan Indien (espaces maritimes, espaces terrestres).

Cette conférence se propose de comprendre les transitions et les mutations inhérentes au positionnement de l’océan Indien en ce début de siècle : espace d’échanges, de communications, de circulations avec l’Afrique (Atlantique, Méditerranée) et avec l’Asie (Pacifique).

Les propositions de communications sur les transitions et des mutations sont ouvertes sur tous les champs des Sciences humaines et sociales mais aussi sur des approches d’autres disciplines scientifiques.

Elles peuvent être conduites à différentes échelles et approches (locale, nationale, régionale, globale….) ainsi que sous l’angle comparatif.

Session pour les doctorants

Dans le cadre de cette conférence sera intégrée une session ouverte spécifiquement aux doctorants sur les études de l’océan Indien/ Indian Ocean Studies.

Les doctorants doivent envoyer leur proposition de communication sur le site en précisant bien leur participation à la « Session doctoriale ».

Les propositions de communications :
Envoi de la proposition sur le site :
https://transitions-oi.sciencesconf.org

La date limite des envois est le 15 mars 2019.

La proposition doit se faire sur le format suivant :
1. Une première page (1500 à 2000 signes espaces compris)
Nom / Prénom/
CV / Bio/bibliographie

2. Une seconde page (2000 à 2500 signes espaces compris) avec :
La proposition de communication (en word) avec titre et texte de présentation de 2000 à 2500 signes (espaces compris)

Contact : osoi@univ-reunion.fr



2nd International O.S.O.I. Conference
November 20th and 21st, 2019
THE INDIAN OCEAN IN THE 21ST CENTURY, TRANSITIONS AND MUTATIONS



The Observatory of Indian Ocean Societies, a Research Federation of the University of Reunion, is organizing its second international conference,
The Indian Ocean in the 21st Century : Transitions and Mutations

The main objective of the conference, which will take place on the 20th and 21st November 2019. is to define and apprehend the major movements that occurred in the Indian Ocean at the beginning of the 21st century. These movements (continuities / accelerations / ruptures ...) can concern individuals, ideas / ideologies, geopolitics, the environment, exchanges, communications, technologies ...

The general context of the conference :

Approaching the Indian Ocean and border countries.

Studies can cover an area from South Africa to Australia, from India to the TAAF, from the east coast of Africa to the Indian Ocean. "The Indian Ocean is now considered a geopolitical area of primary importance "(Grare, 2012). This event will focus on the history of the present time as well as the immediate history of the Indian Ocean in the 21st century. Bearing in mind that "the present often comes from the past", it would be worthwhile to examine the oscillations or ruptures that have taken place prior to the present of the immediate history of the Indian Ocean. It is true that "over the centuries, the Indian Ocean has become a unified and hierarchical space by virtue of its exchanges" (Beaujard, 2009). Submissions can also have a prospective approach and study emerging trends or emerging scenarii. They can relate to knowledge, beliefs or discourses on the present of the Indian Ocean. They may include studies of nations, islands or regional organizations.

The term transition interrogates the (gradual or brutal) changes of, as well as, - in the Indian Ocean. It engages with movements, passages, and progressive transformations to come.

The analysis of transitions enables the study of the environmental, economic, political, historical, and geographical contexts as well as the processes that make and characterize the variations in formation. The term mutation questions the modifications, the transformations and the periods, the contexts, and the conditions in which they take place.

These profound changes, often radical and rapid, draw new lines and impose new constraints.

During this conference, Transitions and Mutations will be analyzed through the three main OSOI axes in the study of Indian Ocean societies : • Territories and mobility (demography, migration, borders, transport, trade ...) • Risks and development (economy, climate, ecology, education, health, digital technology ...) • Power and networks (geopolitics, conflicts, law, institutions, religions, nations ...)

The conference intends to question "Movements" and "Risks" that transform the Indian Ocean (maritime areas, land spaces). It aims to understand the transitions and mutations inherent in the positioning of the Indian Ocean at the beginning of this century as an area of exchanges, of communications, of circulation with Africa (Atlantic, Mediterranean) and with Asia (the Pacific).

Proposals for papers on transitions and mutations are open to all fields of the humanities and social sciences. We also welcome all approaches from other scientific disciplines. Proposals can be made at different scales and approaches (local, national, regional, global, etc.) as well as from a comparative angle.

A Session for doctoral students

This conference will include a session specifically designed for PhD students working on the Indian Ocean. They should send their proposals to the website by mentioning their wish to participate in the "Doctoral Session".

Proposals for papers should be sent to the website :
https://transitions-oi.sciencesconf.org

Participation is free of charge.

The deadline is set for March 15, 2019.

The proposal must be set according to the following format :
1. The first page (1500 to 2000 characters including spaces) bearing the Last name, First Name/ CV / Bio / bibliography
2. The second page (2000 to 2500 characters including spaces) bearing the submission (in Word format) with the title and the text of the presentation of 2000 to 2500 signs (spaces included)

Contact : osoi@univ-reunion.fr

Source de l’information :
https://osoi.univ-reunion.fr/agenda-osoi-octobre-novembre-2018/2nd-international-osoi-confer/
https://osoi.univ-reunion.fr/agenda-osoi-octobre-novembre-2018/osoi-2nd-international-conference/
Nous remercions chaleureusement Yvan Combeau pour nous avoir communiqué ce précieux appel à communication.