Accueil > Actualités ultramarines > Appel à contribution pour le Colloque international "Les Juifs des (...)

Appel à contribution pour le Colloque international "Les Juifs des protectorats du Maghreb et la France de la fin du XVIIIème siècle à nos jours" (Paris, 12-14 novembre 2019)

Le 22 février 2019 à 08h54

Appel à contribution pour le Colloque international
’Les Juifs des protectorats du Maghreb et la France
de la fin du XVIIIème siècle à nos jours’

Organisé par la Société d’histoire des Juifs de Tunisie
et d’Afrique du Nord
Paris, 12-14 novembre 2019



Les propositions de communication doivent être envoyées le 10 mars au plus tard à l’adresse colloqueshjtan2019@yahoo.com

Colloque organisé par la Société d’histoire des Juifs de Tunisie et d’Afrique du Nord, en partenariat avec divers centres de recherche.

"Le rencontre, qui doit se tenir à Paris du 12 au 14 novembre 2019, met la focale sur la situation des Juifs dans les Protectorats français au Maroc et en Tunisie. Dans le cadre politique singulier que représente le protectorat, qui préserve une autonomie politique de façade (différent du statut de colonie ou de départements français d’outre-mer développés ailleurs dans l’Empire français), il s’agira ici de s’interroger sur le rapport des populations juives à la France et, plus largement, à l’Europe. On analysera toute la portée de l’établissement du statut de protectorat sur les judaïcités locales, prenant en compte un temps long qui dépasse stricto sensu celui des protectorats afin d’en retracer à la fois les prolégomènes et les conséquences.

Dans cet objectif pourront être abordés les thèmes suivants :
- Les circulations d’hommes, d’idées et de biens entre les deux rives de la Méditerranée et de l’Atlantique, depuis la fin du XVIIIe siècle jusqu’après les indépendances, tâchant d’inscrire le temps du protectorat dans des temporalités plus longues, de saisir les ruptures et les temps de crise. Des études sur les relations entre Marseille (mais aussi Bordeaux et autres villes) et les protectorats seraient ainsi bienvenues.
- L’analyse du statut juridico-politique des judaïcités dans chacun des protectorats pour mettre en lumière notamment les pratiques de naturalisation développées dans chacun des protectorats. Face à ces politiques fort diverses, quelles ont été les réactions, les attitudes des judaïcités locales ? En quoi ces politiques ont-elles pu modeler le rapport politique ou culturel des Juifs à la France ?
- Quelle fut l’influence culturelle de la France au sein des judaïcités tunisiennes et marocaines : usage de la langue, adoption de pratiques du quotidien calquées sur le modèle français tels les costumes, la cuisine, la scolarité, sans oublier la littérature et les arts (peinture, sculpture, musique, etc.), y compris l’art religieux.
- Quelles furent les conséquences sociales et économiques du protectorat sur les judaïcités locales : changement dans les structures professionnelles, entrée dans les métiers dits modernes (employés, professions libérales, voire fonctionnaires) ?
- La question du genre, avec une interrogation sur les effets différenciés de l’influence française sur les populations juives selon le genre et une analyse, en particulier, dont les femmes ont vécu ce contexte. La littérature dite féminine pourrait être abordée sous cet angle.
- Les rapports des populations juives à la France à la migration, notamment concernant les étudiants juifs. Des études comparées sur l’insertion de tous les groupes en France après la décolonisation (professionnelle, sociale, culturelle, etc.) pourraient être proposées à partir d’études de cas.
- Une comparaison avec l’Algérie pourrait également être envisagée en contrepoint."



Comité scientifique :
Abdelkrim ALLAGUI, Professeur à la Faculté des Sciences humaines et sociales de Tunis
Joëlle ALLOUCHE-BENAYOUN, Maître de conférences-Chercheuse CNRS-EPHE
Joseph CHETRIT, Vice-Recteur honoraire de l’Université de Haïfa
Ariel DANAN, Directeur du Département culturel et universitaire de l’Alliance israélite universelle
Sophie ENOS-ATTALI, Maître de conférences à l’Institut catholique de Paris
Mireille HADAS-LEBEL, Professeure émérite à l’Université de Paris-Sorbonne
Claire MARYNOWER, Maître de conférences à Sciences-Po Grenoble
Martin MESSIKA, Docteur en histoire
Claude NATAF, Président de la Société d’Histoire des Juifs de Tunisie et d’Afrique du Nord
Catherine NICAULT, Professeure émérite à l’Université de Reims
Claire RUBINSTEIN, Docteure en Histoire
Colette ZYTNICKI, Professeure émérite à l’Université de Toulouse-Le Mirail

Nous tenons à remercier très chaleureusement Colette Zytnicki, notre collègue de la Sfhom, pour nous avoir communiqué ce bel et précieux appel à communication.
https://shjt.fr/appel-a-contributions-colloque-international-12-14-nov-2019-les-juifs-des-protectorats-du-maghreb-et-la-france-de-la-fin-du-xviiieme-siecle-a-nos-jours/
https://calenda.org/563946