Accueil > Actualités ultramarines > Appel à contribution pour le Colloque international "Ceerno Sileymaani Baal (...)

Appel à contribution pour le Colloque international "Ceerno Sileymaani Baal et la révolution toorodo de 1776 : contexte, acteurs et portée" (Dakar, 24-26 mars 2020)

Le 6 avril 2019 à 12h40

Appel à contribution pour le Colloque international
’Ceerno Sileymaani Baal et la révolution toorodo de 1776
Contexte, acteurs et portée"
Dakar, 24-26 mars 2020



30 septembre 2019 : dernier délai pour la soumission de proposition.

L’Association Ceerno Sileymaani BAAL et le Département d’Histoire de l’Université Cheikh Anta DIOP de Dakar organisent un colloque international les 24, 25 et 26 mars 2020 sur le thème : CEERNO SILEYMAANI BAAL ET LA RÉVOLUTION TOORODO DE 1776 : CONTEXTE, ACTEURS ET PORTÉE. Une large tribune est ainsi offerte aux chercheurs, universitaires et intellectuels pour réfléchir ensemble sur la problématique de cet important événement historique.

I. CONTEXTE ET JUSTIFICATION
La Révolution, intervenue sur les rives du fleuve Sénégal, menée par Ceerno Sileymaani Baal et ses compagnons, a permis de libérer les populations du Fouta avant de mettre en place un État théocratique musulman. Les principes constitutionnels de cet État basés sur les notions cardinales de la dignité humaine, de la liberté, du savoir et de la justice répondaient à toutes les exigences qui fondent un État fonctionnant selon les critères modernes « d’État de droit » et « de bonne gouvernance ».
Cette Révolution et l’État qu’elle a engendré sont-ils suffisamment étudiés et connus ? Comment revisiter cette séquence historique ? Quels enseignements tirer de cette expérience pour nos États africains souvent confrontés aux défis de la bonne gouvernance ? Comment capitaliser l’expérience de la Révolution toorodo de 1776 au service de l’humanité ?
Ces questionnements attestent que l’expérience des Almamy, particulièrement le leadership de Ceerno Sileymaani BAAL, mérite d’être revisitée à tous les niveaux.
A titre d’exemple, bien qu’antérieure à celles américaine et française, cette révolution est insuffisamment étudiée par l’historiographie Ce colloque offre ainsi aux chercheurs l’opportunité d’étudier cette période majeure dans la réécriture de notre histoire.
II. Axes thématiques
Sans être exhaustifs, les axes thématiques suivants sont proposés :
- Le XVIIIe siècle : une ère de révolutions ;
- La grande Sénégambie : du mouvement tuubnaan à la Révolution du Fouta Djallon ;
- La vallée du fleuve Sénégal : espaces, cultures et histoire ;
- L’Almamiyat : catégorie étatique, constitution juridique, forme de gouvernance ;
- Le leadership de Ceerno Sileymaani Baal ;
- Le patrimoine culturel et immatériel de l’Almamiyat ;
- Les compagnons de Ceerno Sileymaani Baal ;
- La gouvernance d’Abdoul Kader Kane ;
- Les facteurs de déclin de l’Almamiyat ;
- Critères d’ordre et hiérarchisation sociale sous l’Almamiyat ;
- Sciences et techniques inspirées de l’Almamiyat
- Représentations littéraires et artistiques de la Révolution et de l’Almamiyat



UNE EXPOSITION DE MANUSCRITS ET D’OBJETS PERSONNELS DE CEERNO SILEYMAANI BAAL ET DE SES COMPAGNONS AURA LIEU DU 24 AU 29 MARS 2019 AU MUSÉE DES CIVILISATIONS NOIRES.
LA SÉANCE D’INAUGURATION SE TIENDRA LE 24 MARS 2019 AU GRAND THÉÂTRE ET LE COLLOQUE LES 25 ET 26 MARS 2019 À L’UCAD II.


Lignes directrices de soumission
Les propositions de communication d’environ 300 mots accompagnées d’un bref CV seront envoyées en même temps aux adresses suivantes :
Idrissa BA, UCAD : idrissa1.ba@ucad.edu.sn ;
Mor NDAO, UCAD : mor.ndao@ucad.edu.sn ;
Cheick SAKHO, UCAD, cheick.sakho@ucad.edu.sn
Mouhamadou Moustapha SOW, UCAD : mouhamadoumoustapha4.sow@ucad.edu.sn

Les langues du colloque sont le français, l’anglais, l’arabe et les langues nationales.
Calendrier :
30 septembre 2019 : dernier délai pour la soumission de proposition.
15 novembre 2019 : réponse du comité scientifique.
La durée des interventions sera de 20 mn.
Les frais de séjour seront pris en charge par les organisateurs et les actes du colloque seront publiés.

Nous tenons à remercier très chaleureusement notre collègue Idrissa Bâ pour nous avoir communiqué cet appel à communication tant précieux.