Accueil > Actualités ultramarines > Vient de paraître Mer et désert de l’Antiquité à nos jours. Approches croisées (...)

Vient de paraître Mer et désert de l’Antiquité à nos jours. Approches croisées sous la direction de Gaëlle Tallet et Thierry Sauzeau aux Presses Universitaires de Rennes

Le 11 septembre 2019 à 20h23

Vient de paraître Mer et désert de l’Antiquité à nos jours. Approches croisées sous la direction de Gaëlle Tallet et Thierry Sauzeau aux Presses Universitaires de Rennes, coll. "Histoire", 2018, 380 p. ISBN : 978-2-7535-7434-2 Prix : 26 €.
Préface de Préface de Nicholas Purcell.


"La mer et le désert, l’île et l’oasis, des objets qui entrent a priori assez rarement en relation mutuelle. Pourtant, depuis Hérodote, qui décrit les oasis du désert Libyque comme des « îles des Bienheureux », une connivence a souvent été entrevue entre ces deux entités, et le parallèle s’est prolongé jusqu’aux époques contemporaines. Ce volume rassemble les contributions de spécialistes de toutes les périodes historiques et de disciplines diverses, autour d’un rapprochement à la fois stimulant et porteur d’interrogations.
Dans la continuité de l’ouvrage Mer et montagne dans la culture européenne, dirigé par A. Cabantous, J.-L. Chappey, N. Richard et F. Walter et paru aux PUR en 2011, les auteurs mettent en regard mer et désert en s’interrogeant tout d’abord sur le vécu de ces espaces : écrivains et voyageurs ont souvent comparé traversées au long cours et méharées, s’essayant parfois à une théorisation de ce rapprochement. Mais quelle est la portée heuristique d’une telle démarche ? Que peut-elle nous enseigner sur les espaces comparés ? Face à l’indétermination qui caractérise ces aires de marge, on identifie diverses tentatives technologiques et cartographiques, souvent convergentes, de réduire et traverser ces zones grises. En effet, en dépit de leur marginalité, ces espaces sont tissés de réseaux, maillés de ports insulaires ou caravaniers, dans ce qu’on a pu appeler, dans le cadre méditerranéen, la « connectivité » (Horden et Purcell).
Enfin, l’actualité récente rappelle leur dimension stratégique sur le plan politique et économique. La problématique de la captation par les États des réseaux structurant ces espaces et des flux économiques qui leur sont propres va de pair avec les politiques de police des mers et des déserts, contre des populations présentées comme des pirates, mais qui n’en sont souvent que d’autres usagers. L’ouvrage vise à articuler des pratiques historiographiques aussi diverses que l’archéologie, l’histoire des migrations et de l’environnement, l’histoire des sciences, la géohistoire ou l’histoire des représentations, autour d’une approche inédite de la mer et du désert, en prise avec des problématiques contemporaines."



Gaëlle Tallet est maître de conférences en histoire grecque à l’université de Limoges. Elle dirige la mission archéologique française d’El-Deir dans l’oasis de Kharga en Égypte. Elle est membre titulaire de l’EA 4270 CRIHAM (Poitiers - Limoges).
Thierry Sauzeau est professeur d’histoire moderne à l’université de Poitiers et président du conseil scientifique du Groupement d’intérêt scientifique "Histoire et sciences de la mer" (CNRS/ InSHS). II est membre titulaire de l’EA 4270 CRIHAM (Poitiers - Limoges).