Accueil > Actualités ultramarines > Vient de paraître La gare de Dakar. Chef-d’œuvre de l’architecture au Sénégal (...)

Vient de paraître La gare de Dakar. Chef-d’œuvre de l’architecture au Sénégal de Xavier Ricou & Malick Welli chez Maisonneuve & Larose - Hémisphères éditions

Le 14 novembre 2019 à 22h01

Vient de paraître La gare de Dakar. Chef-d’œuvre de l’architecture au Sénégal de Xavier Ricou (textes) & Malick Welli (photographies) aux Nouvelles éditions Maisonneuve & Larose - Hémisphères éditions, 2019, 192 p. + 256 photos et documents ISBN 978-2-37701-0 35-6 Prix : 26 €.

"Achevée en 1914, classée aux Monuments historiques, la gare de Dakar est considérée comme un chef-d’œuvre de l’architecture coloniale. Mais, délaissée après l’abandon de la ligne Dakar-Saint-Louis, elle est progressivement devenue un squelette fantomatique de métal et de briques, vestige d’un empire disparu, affaibli par les hivernages successifs, abandonné aux vents et aux vagabonds. Quant à sa petite sœur de Rufisque, éloignée d’une trentaine de kilomètres, elle n’était pas en meilleur état.
On pensa même à les raser, les effacer définitivement de la mémoire des hommes. Mais heureusement des génies protecteurs veillaient sur elles. En effet, le projet de Train Express Régional, qui reliera Dakar à la nouvelle ville de Diamniadio puis au nouvel aéroport AIBD, a permis leur restauration.
C’était une belle occasion pour retracer, à travers cet ouvrage, l’histoire de la gare de Dakar, depuis sa construction en passant par son rôle lors des deux guerres mondiales, puis son abandon, son utilisation ponctuelle pour des manifestations culturelles et, enfin, sa renaissance grâce au projet de TER."

Né au Sénégal, architecte, Xavier Ricou est chargé en 2005 par l’Unesco et le Bureau d’Architecture et des Monuments historiques d’élaborer le Plan de sauvegarde et de mise en valeur de l’île Saint-Louis. Il assure ensuite le suivi de grands projets d’infrastructure. Il a notamment publié Trésors de l’Iconographie du Sénégal Colonial (Riveneuve éd., 2007), La Maison Senghor (Riveneuve éd., 2015).
Photographies de Malick Welli | Avec les contributions d’Al Housseynou Ndiayew et de Mauro Petroni.