Accueil > Actualités de la SFHOM > Vient de paraître La France et l’Afrique, 1830-1962 sous la direction (...)

Vient de paraître La France et l’Afrique, 1830-1962 sous la direction d’Isabelle Surun chez Atlande

Le 28 octobre 2020 à 14h21

Vient de paraître La France et l’Afrique, 1830-1962 sous la direction d’Isabelle Surun chez Atlande, coll. "Clefs-concours Histoire contemporaine", 2020, 400 p. ISBN : 978-2-35030-668-1 Prix : 19 €.
Avec la collaboration de Julie d’Andurain, Emmanuelle Sibeud et Sylvie Thénault.


"Tout ce dont l’étudiant a besoin pour le sujet 2021 d’Histoire contemporaine de la spécialité Histoire-Géographie du concours de l’ENS Lyon et de la banque commune attachée. Comme tous les Clefs-concours, l’ouvrage est structuré en trois parties : - Repères : le contexte historique - Thèmes : comprendre les enjeux du programme - Outils : pour retrouver rapidement une définition, une date, un personnage, une référence."



Isabelle Surun est professeur d’histoire contemporaine à Lille et spécialiste de l’histoire comparée des colonisations en Afrique. Elle est co-rédactrice -en-chef d’Outre-Mers. Revue d’histoire. Elle a récemment publié Dévoiler l’Afrique ? Lieux et pratiques de l’exploration (Afrique occidentale, 1780-1880) (Éditions de la Sorbonne, 2018) et a dirigé Les sociétés coloniales à l’âge des Empires, 1850-1960 (Atlande, 2012) et co-dirigé (avec François-Xavier Fauvelle) l’Atlas historique de l’Afrique. De la préhistoire à nos jours (Autrement, 2019).
Avec la collaboration de :
Julie d’Andurain est professeur d’histoire contemporaine à l’université de Lorraine. Elle a participé à la conception et à la coordination de l’ouvrage et elle est l’auteur des chapitres Conquête et argumentaire colonial ; La Première Guerre mondiale et l’appel à l’Afrique ; Le lobby colonial.
Emmanuelle Sibeud est professeur d’histoire contemporaine à l’uni- versité Paris 8. Elle a participé à la conception et à la coordination de l’ouvrage et elle est l’auteur des chapitres Administrer ; Connaître pour dominer ; Religions traditionnelles ; Assimilés, “évolués”. Elle a rédigé l’introduction du chapitre Anticolonialisme en métropole et les notices Les expositions coloniales et La Ligue des droits de l’homme.
Sylvie Thénault est directrice de recherche au CNRS (CHS). Elle a participé à la conception et à la coordination de l’ouvrage et elle est l’auteur des chapitres Contrôler, Réprimer, Révoltes, Résistances du quotidien, Fins d’Empire au Maghreb, Deux protectorats : Tunisie et Maroc.
Et la contribution de :
Raberh Achi est politiste, il enseigne les sciences sociales et prépare une thèse sur la socio-histoire de l’administration de l’islam en Algérie à la période coloniale. Il a rédigé la notice Laïcité.
Étienne Arnould enseigne l’histoire-géographie ; il est doctorant en histoire à l’université Paris 8. Il a rédigé la notice Syndicalismes.
Lancelot Arzel est docteur en histoire, spécialiste du Congo belge, et enseigne l’histoire-géographie. Il a rédigé les notices L’Afrique équato-riale française (AEF) et L’Afrique, terrain de chasse.
Catherine Atlan est maîtresse de conférences en histoire contemporaine à Aix-Marseille Université. Elle est l’auteur des chapitres Afrique subsaharienne : de la rénovation impériale au désengagement, et des notices Mouvements nationalistes ; Luttes armées à Madagascar et au Cameroun.
Ndiouga Benga est maître de conférences en histoire contemporaine à l’université Cheikh Anta Diop de Dakar. Il a rédigé la notice Rufisque ou Dakar ? Les enjeux de construction de la ville coloniale.
Vincent Bollenot est doctorant en histoire à l’université Paris 1- Panthéon-Sorbonne. Il a rédigé la notice Contre l’exposition coloniale, mobilisation générale.
Manuel Charpy est chargé de recherche au CNRS et directeur du laboratoire InVisu (CNRS/INHA). Il a rédigé les notices Vêtement et Objets.
Charlotte Courreye est maître de conférences en études arabes à l’université Jean Moulin-Lyon 3. Elle a rédigé la notice L’islam en Afrique du Nord à la période coloniale.
Xavier Daumalin est professeur en histoire contemporaine à Aix- Marseille Université. Il a rédigé les chapitres Ville impériale ; La récession des années Trente et le repli sur l’empire ; il a contribué au chapitre D’un empire l’autre : l’impérialisme informel.
Amadou Dramé est docteur en histoire de l’université Cheikh Anta Diop de Dakar. Il a rédigé la notice L’islam en Afrique subsaharienne.
Babacar Fall est directeur du Centre de recherche sur les métiers et la mémoire en Afrique. Il a rédigé la notice Le travail forcé.
Daniel Foliard est maître de conférences en études britanniques à l’université Paris-Ouest Nanterre La Défense. Il a rédigé la notice Photographie et imagerie coloniale.
Joël Glasmann est professeur en études africaines à l’université de Bayreuth. Il a co-rédigé le chapitre Les territoires sous mandat : Cameroun et Togo, 1919-1960.
Odile Goerg est professeur émérite à l’université de Paris-Diderot. Elle a rédigé l’introduction du chapitre Villes coloniales, et les notices Les trois chefs-lieux successifs de la Côte d’Ivoire ; Le cinéma.
Charles-Edouard Harang est docteur en histoire et enseigne l’histoire en classes préparatoires aux grandes écoles. Il est l’auteur du chapitre Missions et missionnaires et de la notice Les organisations de jeunesse.
Anne Hugon est maîtresse de conférences HDR à l’université de Paris 1 Panthéon-Sorbonne en histoire contemporaine. Elle est l’auteur des chapitres Médecine et santé et Femmes, genre et sexualité.
Simon Imber-Vier est docteur en histoire et chercheur associé à l’IMAf. Il a rédigé la notice La Côte française des Somalis.
Céline Labrune-Badiane est docteur en histoire et chercheuse associée au CRHIA, au CESSMA et à AIHP/Géode. Elle est l’auteur des chapitres Éducation ; Instituteurs et institutrices.
Thomas Leyris est doctorant en histoire contemporaine à l’université de Lille. Il a rédigé la notice La radio.
Nadine Machikou Ndzesop est professeur en sciences politiques à l’université de Yaoundé II-Soa. Elle a co-rédigé le chapitre Les territoires sous mandat : Cameroun et Togo, 1919-1960.
Thomas Martel est doctorant à l’École des Chartes. Il a rédigé la notice La guerre du Rif.
Martin Mourre est docteur en histoire et en anthropologie. Il a rédigé les chapitres La France et son empire africain dans la Seconde Guerre mondiale ; Soldats coloniaux et la notice Thiaroye, 1944.
Christine Mussard est maîtresse de conférences à l’Inspé/Aix- Marseille Université. Elle a co-rédigé la notice Villages de colonisation en Algérie.
Antonin Plarier est maître de conférences en histoire contemporaine à l’université Jean Moulin-Lyon 3. Il a rédigé la notice Le banditisme rural : une criminalité sociale ? Celle sur Les forêts, ainsi que l’introduction du chapitre Environnement et colonisation.
Tramor Quémeneur est docteur en histoire et professeur d’hstoire-géographie. Il a rédigé la notice La guerre d’indépendance algérienne et les chapitres Les Français et la guerre d’indépendance algérienne ; Une colonie de peuplement : l’Algérie.
Ibtissem Rezgui est doctorante en histoire et architecture (université Badji-Mokhtar, Annaba Algérie - université Paris I Panthéon-Sorbonne). Elle a rédigé la notice Bône, une ville coloniale algérienne (1832-1962).
Alain Ruscio est historien, chercheur indépendant. Il a rédigé la notice Les communistes.
Samuel F. Sanchez est maître de conférences en histoire à l’université Paris 1 Panthéon-Sorbonne. Il a rédigé la notice L’insurrection de 1947 à Madagascar et le chapitre Madagascar.
Béatrice Touchelay est professeur en histoire contemporaine à l’université de Lille. Elle a rédigé la notice Le drainage des ressources.
Nessim Znaien est docteur en histoire et chercheur associé à l’IRMC. Il a rédigé la notice Alcool.
Colette Zytnicki est professeur émérite de l’université de Toulouse-Jean Jaurès. Elle est l’auteur de la notice Le tourisme et elle a co-rédigé la notice Villages de colonisation en Algérie.