Accueil > Actualités de la SFHOM > À (ré)écouter Catherine Coquery-Vidrovitch et "Les routes de l’esclavage" dans (...)

À (ré)écouter Catherine Coquery-Vidrovitch et "Les routes de l’esclavage" dans Le Cours de l’histoire sur France Culture

Le 24 février 2021 à 13h53

Catherine Coquery-Vidrovitch était l’invitée de Xavier Mauduit, ce 24 février 2021, dans Le Cours de l’histoire (France Culture) sur le thème : "Les routes de l’esclavage" (3e épisode de la série "Histoire de routes").

L’émission peut être réécoutée ou téléchargée (47,8 Mo)

"Les routes de l’esclavage parcourent l’Antiquité, le Moyen Âge et les Temps modernes. Certaines existent encore aujourd’hui. Polymorphes, elles ont en commun le déracinement et la privation de la qualité d’humain de ceux qui en sont victimes.
Nous en parlons avec notre invitée Catherine Coquery-Vidrovitch, historienne spécialiste de l’Afrique et professeure émérite de l’Université de Paris. Ses travaux portent sur les enjeux politiques de la colonisation ainsi que sur le concept d’impérialisme et de capitalisme en Afrique. Elle est notamment l’autrice de Les Africaines. Histoire des femmes d’Afrique du XIXe au XXe siècle (Desjonquères, 1994), L’Afrique et les Africains au XIXe siècle (Colin, 1999), Enjeux politiques de l’histoire coloniale (Agone, 2009), Être esclave. Afrique-Amériques, XVe - XXe siècles (en collaboration avec Éric Mesnard, La Découverte, 2013). Son ouvrage Les routes de l’esclavage. Histoire des traites africaines, VIe-XXe siècle vient d’être réédité chez Albin Michel."

Parmi les ouvrages évoqués durant l’émission, on signalera :
- Catherine Coquery-Vidrovitch, Les routes de l’esclavage. Histoire des traites africaines, VIe-XXe siècle, Albin Michel, 2018, rééd. 2021 (poche).
- Catherine Coquery-Vidrovitch & Éric Mesnard, Être esclave. Afrique-Amériques, XVe - XXe siècles, La Découverte, 2013, rééd. 2019 (poche).
- Philip D. Curtin, The Atlantic Slave Trade. A Census, The University of Wisconsin Press, 1969 (du même, sur le système des plantations esclavagistes : The Rise and Fall of the Plantation Complex. Essays in Atlantic History, Cambridge University Press, 1990, rééd. 1998).
- Paul E. Lovejoy, Une histoire de l’esclavage en Afrique. Mutations et transformations (XIVe-XXe siècles), Karthala, 2017 (traduction de Transformations in Slavery. A History of Slavery in Africa, 1983, 3e éd. 2011 : version en libre accès).
- Chouki El Hamel, Le Maroc noir. Une histoire de l’esclavage, de la race et de l’islam, La Croisée de Chemins, 2019, avec une préface de Catherine Coquery-Vidrovitch (Black Morocco. A History of Slavery, Race, and Islam, Cambridge University Press, 2013).
- M’hamed Oualdi, A Slave Between Empires. A Transimperial History of North Africa, Columbia University Press, 2020.
- Salah Trabelsi avec Fabienne P. Guillén (eds), Les esclavages en Méditerranée : Espaces et dynamiques économiques, Casa de Velázquez, 2012.
- Salah Trabelsi avec Olivier Leservoisier (eds), Résistances et mémoires des esclavages. Espaces arabo-musulmans et transatlantiques, Karthala, 2014.

On complétera, en langue française, en signalant la collection "Esclavages" chez Karthala et Outre-Mers. Revue d’histoire, publiée par la Sfhom, ainsi que les Publications de la Sfhom.

(merci chaleureux à Catherine Coquery-Vidrovitch pour la référence à M’hamed Oualdi et à Salah Trabelsi !)