Accueil > Actualités ultramarines > Colloque international "Frontières d’Outre-mer et cultures urbaines dans le (...)

Colloque international "Frontières d’Outre-mer et cultures urbaines dans le monde ibérique (XVe-XIXe siècle) (Nantes, 3-4 novembre 2016)

Le 26 octobre 2016 à 12h00

Colloque international "Frontières d’Outre-mer & cultures urbaines
Dans le monde ibérique (XVe-XIXe siècle)

Château des ducs de Bretagne, salle de la Tour du Fer à Cheval
4 place Marc Elder, 44000 Nantes
Jeudi 3 et vendredi 4 novembre 2016


Susana Truchuelo, António de Almeida Mendes et Yann Lignereux organisent à Nantes, au Château des ducs de Bretagne, les 3-4 novembre prochains, un colloque intitulé "Frontières d’Outre-mer et cultures urbaines dans le monde ibérique (XVIe-XIXe siècle)" dans le cadre du projet de recherche collectif Culturas urbanas en la España moderna : policía, gobernanza e imaginarios (siglos XVI-XIX) (FEDER, Ref. HAR2015-64014-C3-1-R), avec le soutien et le partenariat du Château des ducs de Bretagne de Nantes, du Centre de Recherches en Histoire Internationale et Atlantique (CRHIA) et du programme Staraco.

Vous êtes cordialement invités à y prendre part.

Il réunit des historiens et des historiens de l’art des périodes modernes et contemporaines issus de différentes historiographies (espagnole, française, portugaise, anglo-saxonne) autour des cultures urbaines d’Ancien Régime. Le cadre chronologique ample, du XVe au XIXe siècle, et la multitude des espaces concernés permet de réfléchir aux changements, aux ruptures et aux continuités mais également et surtout d’envisager les interférences entre les cultures urbaines ibériques qui virent le jour en Afrique, en Amérique, en Asie et en Europe du sud. Espace d’échanges, d’interactions, de sociabilité et de conflit, la ville d’Ancien Régime est un espace historiquement construit de sociabilité, d’autorité et d’organisation politique. L’intégration et l’exclusion des minorités socio-raciales, ethniques et religieuses ont construit l’image artistique, la mémoire et l’identité des villes. L’étude des expériences multiples de cohabitation et de gouvernement permet d’envisager la diversité des processus de construction des cultures urbaines en Europe et dans les frontières d’Outre-mer.

Trois axes de recherche seront tout particulièrement explorés :
- la participation des minorités ethniques, religieuses ou étrangères au gouvernement de la ville
- les processus d’hybridation et de métissage en Péninsule ibérique et dans les empires
- la formation des identités et des cultures politiques à l’échelle locale et globale.



Contact : Aanor LE MOUEL :
aanor.lemouel@univ-nantes.fr

Information signalé sur la liste de diffusion de l’Ahmuf par Yann Lignereux.
http://www.crhia.fr/actu.php?num_actu=619#bloc