Accueil > Actualités ultramarines > Décès de Léo Elisabeth (1931-2016), historien, enseignant et chercheur à La (...)

Décès de Léo Elisabeth (1931-2016), historien, enseignant et chercheur à La Martinique et à Paris

Le 18 décembre 2016 à 16h08

La SFHOM a appris, avec une grande tristesse, le décès de Léo Elisabeth, membre de longue date de l’association et surtout président de la Société d’histoire de la Martinique depuis 1989.

Jeune professeur agrégé d’histoire, de retour à la Martinique en 1961, il y devient professeur de l’enseignement secondaire au lycée Schoelcher (1961-1977). Il entre alors à la Société d’histoire de la Martinique ; il en devient plus tard vice-président puis enfin le président en 2003, après la démission de Jacques Petitjean Roget.

Chercheur infatigable, il se trouvait encore aux Archives nationales à la veille de son décès. En effet, il s’y rendait deux fois par an pour y récolter les documents qui devaient nourrir ses prochains articles ou conférences. Dès que les dossiers concernant la période de la Seconde Guerre mondiale ont été déclassifiés, il a entrepris de travailler sur cette période de l’histoire de la Martinique, particulièrement sur le rôle de l’amiral Robert, ainsi que sur les effets de la départementalisation. Il était devenu docteur d’État en histoire en 1988 à l’Université de Paris 1-Sorbonne, grâce à sa thèse : La société martiniquaise aux XVIIe et XVIIIe siècles (1664-1789), publiée chez Karthala.

Homme de principe et d’ouverture, devenu inspecteur pédagogique régional pour la Martinique, la Guadeloupe et la Guyane en 1977 jusqu’à sa retraite en 1997, il a toujours eu un regard bienveillant pour les enseignants qu’il encadrait, pour les étudiants et les chercheurs qui venaient lui demander conseil. Ces dernières années, ses causeries à la télévision, consacrées aux communes de la Martinique, l’ont fait connaître et apprécier d’un très large public.

[[NOTICE REPRISE D’UN COMMUNIQUE REDIGE PAR MONIQUE SAINTE-ROSE, SECRETAIRE DE LA SHM ET COMPLETEE PAR HUBERT BONIN GRACE A DIVERS SITES INTERNET].



Jacques Dumont a informé la Sfhom du décès de l’historien martiniquais Léo Elisabeth. Nous nous sommes permis, dans un premier temps de relayer le message de la Société d’histoire de la Guadeloupe (shg@wanadoo.fr).

Article publié initialement le 13 décembre 2016 et mis à jour le 18 décembre 2016 (mise à jour le 19 décembre 2016, portant sur la bibliographie : merci à Philippe Hroděj).