Accueil > Actualités ultramarines > Vient de paraître Henri Gouraud. Photographies d’Afrique et d’Orient : trésors (...)

Vient de paraître Henri Gouraud. Photographies d’Afrique et d’Orient : trésors des archives du Quai d’Orsay de Julie d’Andurain aux éditions Pierre de Taillac

Le 3 avril 2017 à 22h19

Vient de paraître Henri Gouraud. Photographies d’Afrique et d’Orient : trésors des archives du Quai d’Orsay de Julie d’Andurain aux éditions Pierre de Taillac (avec le soutien du Ministère des Affaires étrangères et du Développement international), 2017, 239 p. ISBN : 978-2-36445-083-7 Prix : 35 €.
Choix iconographique réalisé par Jean-Philippe Dumas et choix des documents par Françoise Aujogue.
Préface d’Hervé Magro, Directeur des Archives du ministère des Affaires étrangères et du développement international.


"10 000... Tel est le nombre de photographies du fonds Gouraud aux archives du Quai d’Orsay. Pour accumuler un tel nombre de clichés à une époque où la photographie présentait encore de grandes difficultés techniques, il fallait une curiosité rare et une détermination à toute épreuve. Deux qualités qui ne manquaient pas au général Gouraud : tout au long de sa carrière, du Mali au Liban, du Maroc à la Syrie, il ne cessa de faire photographier tout ce qui lui semblait intéressant : militaires français, populations indigènes, autorités locales, fêtes religieuses, vestiges antiques... Il laisse ainsi à la postérité un témoignage photographique unique. Grâce aux 200 clichés les plus étonnants, Henri Gouraud, photographies d’Afrique et d’Orient invite le lecteur à un passionnant voyage photographique, en Afrique et en Orient, il y a un siècle..."


Compte rendu paru dans Le Monde des Livres du 31 mars 2017, p. 6



Agrégée et docteur en histoire, Julie d’Andurain est membre du centre Roland-Mousnier (UMR 8596 du CNRS), chargée de cours à Paris-Sorbonne et directrice des études d’un pôle de prospective à l’École militaire. Ses travaux de recherche portent sur l’histoire de l’Afrique et du monde arabe au XIXe et XXe siècles. En 2009, après avoir effectué un premier inventaire du fonds Gouraud déposé au ministère des Affaires étrangères, elle a soutenu sa thèse en Sorbonne (Le général Gouraud, un colonial dans la Grande Guerre). Depuis, elle a publié La Capture de Samory (Saint-Cloud, Soteca, 2012). Elle est aussi bien connue de nos lecteurs, puisque Membre du bureau de la Sfhom et du comité de rédaction de notre revue Outre-Mers. Revue d’Histoire. Elle a ainsi co-dirigé avec Colette Zytnicki le dossier n° 390-391 : "Les empires dans la Grande Guerre" (juin 2016) (Journées d’étude de la SFHOM "Aux marges du conflit ? L’empire colonial dans la Première Guerre mondiale. Terrains, hommes et propagandes", 4 et 5 juin 2015 à Paris).
Conservateur en chef du patrimoine au ministère des Affaires étrangères, responsable des fonds photographiques, Jean-Philippe Delmas s’est occupé du choix iconographique du présent volume. Il a déjà publié une sélection de photographies d’Henri Gouraud dans Trésors du Quai d’Orsay : un siècle d’archives photographiques (Flammarion, 2014) en collaboration avec Marc Lambron.
Responsable des papiers d’agents et des archives privées des archives du ministère des Affaires étrangères, Françoise Aujogue a reclassé le fonds Gouraud et réalisé un nouvel inventaire. Pour cet ouvrage, elle a sélectionné les pièces les plus significatives de la correspondance du général Gouraud.


Article créé le 19 janvier 2017 et modifié le 3 avril (compte rendu dans Le Monde des Livres du 31 mars 2017, p. 6).