Accueil > Actualités ultramarines > Rencontre croisée entre Olivier Bancoult et Caroline Laurent à la librairie (...)

Rencontre croisée entre Olivier Bancoult et Caroline Laurent à la librairie Le Divan (Paris, 29 janvier 2020)

Le 28 janvier 2020 à 00h07

Rencontre croisée
Entre Olivier Bancoult & Caroline Laurent
à la librairie Le Divan

203, rue de la Convention - Paris 15e
Paris, 29 janvier 2020 à 19 heures



Le Divan accueille l’autrice ainsi qu’Olivier Bancoult, chef de file du groupe "Réfugiés Chagos", qui lutte entre autres pour permettre aux réfugiés chagossiens de retourner vivre dans leurs îles.

Après le succès de Et soudain, la liberté, co-écrit avec Évelyne Pisier, voici le nouveau roman de Caroline Laurent : Rivage de la colère :
Au cœur de l’océan Indien, ce roman de l’exil met à jour un drame historique méconnu, celui des îles Chagos, une archipel rattaché à l’Île Maurice. Et nous offre aussi la peinture d’un amour impossible.

Caroline Laurent nous écrit : mon "roman intitulé Rivage de la colère (éditions Les Escales) revient sur un pan méconnu de la décolonisation dans l’océan Indien, visant l’archipel des Chagos.
Le sujet me touche particulièrement parce que je suis moi-même franco-mauricienne. Le sort réservé aux Chagossiens (autrefois rattachés à l’île Maurice), sacrifiés sur l’autel de l’indépendance de Maurice par les Britanniques, est aujourd’hui encore l’objet de nombreux débats. Ces descendants d’esclaves malgaches vivaient paisiblement sur leurs îles lorsque la guerre froide s’est invitée dans leur quotidien. Diego Garcia, la plus grande île, a été louée aux Américains par les Britanniques pour la transformer en base militaire.
Et la population autochtone a été déportée, à Maurice principalement.
Le combat des Chagossiens continue aujourd’hui, y compris devant les plus grandes instances. La Cour internationale de justice de La Haye par exemple."

Source de l’information :
https://www.librairie-ledivan.com/agenda-54012/litt-rature-caroline-laurent/ Nous remercions chaleureusement Caroline Laurent et Jacques Frémeaux de nous avoir communiqué ces tant précieuses informations !