Accueil > Actualités de la SFHOM > Vient de paraître L’Indo-Pacifique et les Nouvelles Routes de la soie sous la (...)

Vient de paraître L’Indo-Pacifique et les Nouvelles Routes de la soie sous la direction de Sémir Al Wardi & Jean Marc Regnault Api Tahiti éditions & Publications de la SFHOM

Le 19 janvier 2022 à 20h50

Vient de paraître L’Indo-Pacifique et les Nouvelles Routes de la soie sous la direction de Sémir Al Wardi & Jean Marc Regnault Api Tahiti éditions (en Polynésie française) et Publications de la SFHOM (pour la métropole), 2021, 352 p. ISBN : 978-2-491152-52-9 Prix : 20 € (plus frais de port).
Commande à passer à l’adresse suivante : outremers.sfhom@gmail.com.
Avec le soutien de l’Université de la Polynésie française-UPF et la Maison des Sciences de l’Homme du Pacifique.


"Après les colloques de 2015 et 2016 sur « L’Océanie convoitée » et les actes éponymes (2017, parus aux éditions du CNRS/Api Tahiti), les directeurs de publication ont convoqué à nouveau les chercheurs en novembre 2019 pour inscrire, cette fois, les convoitises dans les grands enjeux géopolitiques et géostratégiques dans les océans Indien et Pacifique.
Le président Macron a ainsi défini ce qu’il appelle l’Indo-Pacifique – en lui donnant une interprétation et une configuration qui ne sont pas forcément celles de ses alliés – un nouvel ensemble censé s’appuyer sur les terres françaises de ces régions et, bien sûr, sur ses alliés. S’agit-il de contrer les Nouvelles Routes de la soie telles que la Chine les envisage ? Les deux stratégies sont-elles destinées à s’affronter ou à équilibrer les influences ?
Des chercheurs venus d’Europe, des États-Unis, de Chine, de Hong Kong, d’Australie, de Nouvelle-Zélande et des collectivités françaises d’Océanie ont tenté de répondre à ces questions. Le colloque à peine achevé, la pandémie du Covid 19 se répandait à travers le monde.
Les directeurs de publication ont alors interrogé les participants au colloque et des spécialistes de géopolitique sur les conséquences de celle-ci sur les relations régionales et internationales."



Sémir Al Wardi est MCF HDR à l’Université de la Polynésie française.
Jean-Marc Regnault est MCF émérite et chercheur associé à l’UPF.