Accueil > Actualités ultramarines > Programme des séances 2015-2016 de l’APECE - Association pour l’étude de la (...)

Programme des séances 2015-2016 de l’APECE - Association pour l’étude de la colonisation européenne (1750-1850)

Le 25 mai 2016 à 23h43

Séance du 28 mai 2016 :
Silyane Larcher, "L’idée républicaine chez les insurgés du Sud en Martinique, 22-26 septembre 1870".

Plus de détails dans la lettre de l’APECE
Pour accéder à la Sorbonne et assister à la séance du Samedi 28 mai 2016, 14 h 30 (Sorbonne, escalier C, 3e étage, salle Picard), il est conseillé de se munir d’une pièce d’identité. La séance sera précédée par l’assemblée générale de l’APECE qui se tiendra dès 14h : pour plus de détails.





L’APECE nous fait connaître son calendrier et programme des séances pour l’année 2015-2016 : calendrier et programme des séances 2015-2016 de l’APECE

Programme des séances pour l’année 2015-2016

19 septembre 2015 : (séance annulée et reportée au 16 janvier 2016) Marcel Dorigny et Bernard Gainot, présentation de l’Atlas des premières colonisations, Éditions Autrement, 2013 et de L’Empire colonial français de Richelieu à Napoléon, Armand Colin, 2015.
3 octobre 2015 : Jean-Charles Benzaken, Une biographie révolutionnaire, l’exemple de Louis Pierre Dufaÿ
14 novembre 2015 : Marie Hardy, Maîtres et esclaves caféiers : un groupe social à part ? Nouvelle approche de l’histoire sociale martiniquaise des XVIIIe et XIXe siècles
Rappelons que Marie Hardy a reçu le Prix "Maryse Condé" 2014 du Comité national pour la mémoire et l’histoire de l’esclavage pour sa thèse : « Le monde du café à la Martinique du début du XVIIIe siècle aux années 1860 » (sous la direction du Pr. Danielle Bégot).
Plus de détails dans la lettre de l’APECE

12 décembre 2015 : Caroline Oudin-Bastide et Philippe Steiner, Calcul et morale ? Coûts de l’esclavage et valeur de l’émancipation (18e -19e siècle)
Plus de détails dans la lettre de l’APECE
9 janvier 2016 : Éric Saugéra « Des Nègres, rien que des Nègres » : la reconversion d’ex-officiers bonapartistes en planteurs esclavagistes en Alabama et Louisiane
Plus de détails dans la lettre de l’APECE
16 janvier 2016 : Marcel Dorigny et Bernard Gainot, présentation de l’Atlas des premières colonisations, Éditions Autrement, 2013 et de L’Empire colonial français de Richelieu à Napoléon, Armand Colin, 2015.
Plus de détails dans la lettre de l’APECE
13 février 2016 : Alessandro Tuccillo, Les États italiens et la campagne diplomatique anglo-française pour l’abolition de la traite des noirs dans les années 1830
Plus de détails dans la lettre de l’APECE
19 mars 2016 : Lionel Trani, Le petit marronnage en milieu urbain en Martinique de 1803 à 1807
De Lionel Trani, on peut lire La Martinique napoléonienne 1802-1809 : entre ségrégation, esclavage et intégration, Éditions S.P.M. (diffusion L’Harmattan), 420 p. Avec une préface de Bernard Gainot
Plus de détails dans la lettre de l’APECE
9 avril 2016 : Johann Michel, Devenir descendant d’esclaves ?
De Johann Michel, on peut lire l’ouvrage Devenir descendant d’esclave. Enquête sur les régimes mémoriels aux PU de Rennes, "Res Publica", 2015, 290 p.
16 avril 2016 : Jean-François Niort et ses travaux récents sur le Code Noir.
On pourra se référer notamment à l’édition Guadeloupe du Code noir ou à Le Code Noir. Idées reçues sur un texte symbolique.
Plus de détails dans la lettre de l’APECE
28 mai 2016 : La séance commencera par notre Assemblée générale annuelle, à 14 h ; puis suivra la communication de Silyane Larcher, "L’idée républicaine chez les insurgés du Sud en Martinique, 22-26 septembre 1870"
11 juin 2016 : journée d’étude sur la « Colonisation nouvelle »

En cette Rentrée 2015, l’APECE - Association pour l’étude de la colonisation européenne (1750-1850) a fait un retour remarqué. Non seulement, l’APECE nous communique son riche calendrier 2015-2016 mais cette association dynamique se dote à son tour d’un compte Twitter : https://twitter.com/AssoPECE.
N’hésitez pas à vous abonner à leur compte Twitter et à venir nombreux aux séances de cette année !
Rappelons enfin que l’APECE a pour objectif de "favoriser les recherches et leur diffusion autour de la période dite "intermédiaire" entre les deux grandes phases de l’expansion coloniale européenne. C’est-à-dire entre l’apogée de la colonisation plantationnaire esclavagiste et sa remise en cause puis sa destruction plus ou moins radicale selon les lieux et les temps, ouvrant la voie à la "colonisation nouvelle" qui répudiait la traite et l’esclavage et se fixait une "mission civilisatrice" envers les peuples extra-européens..."