Accueil > Actualités ultramarines > Paru récemment Les Tirailleurs sénégalais. Les soldats noirs entre légendes et (...)

Paru récemment Les Tirailleurs sénégalais. Les soldats noirs entre légendes et réalités (1939-1945) de Julien Fargettas chez Tallandier

Le 23 novembre 2017 à 10h35

Paru récemment Les Tirailleurs sénégalais. Les soldats noirs entre légendes et réalités (1939-1945) de Julien Fargettas chez Tallandier, 2012, 384 p. ISBN : 978-2-84734-854-5 Prix : 21,90 € (existe aussi en version électronique).

"Soldats indigènes recrutés entre 1857 et 1960 dans les colonies françaises de l’Afrique subsaharienne, les tirailleurs sénégalais ont été de tous les combats.
Ils sont en première ligne avec les poilus pendant la Grande Guerre, puis au sein des troupes d’occupation en Rhénanie, dont la propagande nazie s’empara sur le thème de la « honte noire ».
C’est surtout à l’occasion de la Seconde Guerre mondiale que ces « soldats indispensables » s’illustrèrent. Entre 1939 et 1945, plusieurs centaines de milliers d’entre eux revêtent l’uniforme pour défendre la France. Ils se distinguent aux côtés de Leclerc, en Libye, puis en Italie avec Juin, et lors du débarquement de Provence en août 1944. Au-delà de ces faits d’armes, Julien Fargettas raconte l’histoire méconnue de ces combattants : leur vie quotidienne, leur recrutement, les liens forts qui se nouèrent entre Français et tirailleurs captifs, leur implication dans la Résistance, mais aussi leurs relations conflictuelles avec les populations du Maghreb. Enfin, il aborde certains événements restés dans l’ombre et objets de polémiques, tels les mutineries ou des exactions commises par les tirailleurs. S’appuyant sur de nombreuses archives et témoignages, Julien Fargettas retrace l’histoire sensible de ce corps militaire entre légendes et réalité.
Véritable étude de référence, Les Tirailleurs sénégalais a le double mérite de combler une lacune importante de notre passé colonial et de rendre hommage à la mémoire de ces combattants morts pour la France."

Docteur en histoire, Julien Fargettas a consacré sa thèse aux Tirailleurs sénégalais de la Seconde Guerre mondiale (IEP d’Aix/Université de Provence). Il est directeur départemental de l’ONAC-VG 51.