Accueil > Outre-Mers. Revue d’histoire > N° 402-403 "Océan Indien et Indiaocéanie" (juin 2019)

N° 402-403 "Océan Indien et Indiaocéanie" (juin 2019)

Sommaire détaillé du n° 402-403 : Océan Indien et Indiaocéanie (juin 2019)
Un dossier porté par Yvan Combeau.


Erratum :
L’article "Aux origines du « colour blindness » républicain et du « racial thinking » multiculturel. Approche comparée de deux révoltes anticoloniales en Jamaïque (Morant Bay, 1865) et en Martinique (Insurrection du Sud, 1870)" a été rédigé par Christine Chivallon et David Howard.









"Apparu au début des années 1960, au moment de la création ou de la refondation des réseaux de recherche dans la région, le terme « Indiaocéanie » fait à nouveau débat depuis une dizaine d’années, sur le plan politique et parmi les spécialistes de l’océan Indien. Loin de revenir à l’hypothèse d’un « indiaocéanisme » plus ou moins essentialisant, il s’agit au contraire de mettre en exergue l’intensité des circulations et des connexions à l’intérieur de cette région et de souligner sa participation active et précoce aux formes successives de mondialisation. Cette insistance sur les dynamiques internes soulève également la question de la formation de sous-régions et de leur dissolution éventuelle, au fil des conjonctures et dans la longue durée. À travers les représentations cartographiques chinoises, arabes et européennes anciennes (VIIe - XVe siècle), les circulations des maladies et des pratiques médicales , des soldats, ou encore au fil des débats sur le statut de territoires (XIXe - XXe siècle), ce dossier explore les contours changeants d’un espace aux frontières fluides, controversées et régulièrement débordées."

Résumé des articles
Introduction du dossier thématique "Océan Indien et Indiaocéanie" par Yves Combeau p. 3-10.

"Un océan s’impose : l’océan Indien ancien du VIIe au XVe siècle" par Serge Bouchet p. 11-40.

"La médecine comme vecteur des recompositions de l’océan Indien au XIXe siècle" par Jehanne-Emmanuelle Monnier p. 41-59.

"Entre assimilation et sous-impérialisme, la participation des Réunionnais aux expéditions militaires malgaches (1883-1895)" par Pierre-Éric Fageol p. 61-86.

Résumé
Depuis l’instauration de la République et le renforcement de la politique d’assimilation, la mise en place d’un service militaire national demeure une constante dans les revendications de la population réunionnaise. La politique hégémonique exercée par la France sur Madagascar renforce cette volonté et aboutit à la création de bataillons de volontaires. La participation des volontaires réunionnais aux deux expéditions militaires menées à Madagascar (1883-1895) interroge ainsi la part prise par les anciennes colonies de l’Empire dans les conquêtes coloniales et leur volonté d’être intégrées au reste de la nation.

Mots-clés : La Réunion, Expéditions de Madagascar, 1883, 1895, Lois militaires.

Abstract
Since the establishment of the Republic and the strengthening of the assimilation policy, the Reunionese population has regularly claimed to be conscripted just as the metropolitan citizens were. France’s hegemonic policy on Madagascar reinforced this will and led to the creation of volunteer battalions. The participation of Reunionese volunteers in the two military expeditions to Madagascar (1883 and 1895) thus questions the role played by the former colonies of the Empire in the colonial conquests and their desire to be integrated into the rest of the nation.

Keywords : Reunion Island, Madagascar Expeditions, 1883, 1895, Military law