Accueil > Actualités ultramarines > Vient de paraître Éduquer la nation en Éthiopie. École, État et identités dans (...)

Vient de paraître Éduquer la nation en Éthiopie. École, État et identités dans le Wolaita (1941-1991) de Pierre Guidi aux Presses Universitaires de Rennes

Le 9 juillet 2020 à 14h06

Vient de paraître Éduquer la nation en Éthiopie. École, État et identités dans le Wolaita (1941-1991) de Pierre Guidi aux Presses Universitaires de Rennes en co-édition avec IRD Éditions, coll. "Histoire", 2020, 352 p. ISBN : 978-2-7535-7681-0 Prix : 30 €.
Préface de Rebecca Rogers.


"À travers les dynamiques scolaires de la région éthiopienne du Wolaita, ce livre retrace l’histoire de l’État-nation à partir de ses marges, dans la seconde moitié du XXe siècle. De la monarchie de droit divin de Haylä Sellasé au régime militaire marxiste-léniniste du Därg, il s’intéresse aux manières dont les habitants d’une région, incorporée à la fin du XIXe siècle, ont réagi face à leur situation dominée au sein de l’ensemble national en négociant avec l’institution scolaire – ses idéologies successives, ses savoirs, ses langues d’enseignement, ses pratiques de pouvoir – pour prendre place dans la communauté politique. En s’attachant aux sentiments d’appartenances quotidiens et au nationalisme ordinaire tel que manifestés dans les dynamiques scolaires, ce livre témoigne de la façon dont les nations sont construites et remodelées dans l’interaction et les tensions entre divers groupes sociaux et l’État. Les manières dont les gouvernements éthiopiens se sont approprié les modèles scolaires nord-américains puis soviétiques offrent un regard particulier sur les positionnements changeants de l’Éthiopie vis-à-vis du monde extérieur dans le contexte de la guerre froide, ainsi que sur les formes de traductions à l’œuvre jusqu’à l’échelle locale. Mettant en scène une multiplicité d’acteurs – femmes et hommes, urbains diplômés et paysans, fonctionnaires nationaux et locaux, coopérants nord-américains du Peace Corps et conseillers est-allemands, missionnaires catholiques et protestants – ce livre s’adresse à une audience bien plus large que celle des seuls éthiopisants."



Pierre Guidi est historien. Titulaire d’une thèse de doctorat à l’université Paris 1 Panthéon-Sorbonne, il est chargé de recherche à l’Institut de recherche pour le développement et membre du laboratoire Ceped.